15 avenue Camille Pelletan, 17300 Rochefort

Période d’ouverture Mesures sanitaires

Cure thermale de

18 jours en Dermatologie


L’eau thermale de Rochefort est bactériologiquement très pure, pratiquement isotonique au sérum sanguin, elle contient également, du Fer et de l’Arsenic qui couplée avec du Bore, du Cuivre et du Lithium lui confère une action fortement trophique, cicatrisante et anti-inflammatoire.

Les deux grandes dermatoses chroniques traitées en cure thermale à Rochefort sont l’eczéma (les Thermes de Rochefort accueillent les enfants dès 3 mois) et le psoriasis. Les Thermes de Rochefort sont également recommandés pour d’autres troubles cutanés tels que les prurits ou les séquelles de brûlures. L’effet clinique de l’eau thermale de Rochefort repose sur une action sédative et une action asséchante des lésions suintantes. En outre, l’eau thermale a un effet antiseptique, décongestionnant et de désinfiltration des lésions. La cure thermale en dermatologie à Rochefort vise principalement à réduire les crises éruptives et à faire régresser les lésions dues aux affections cutanées.


Les bénéfices de la cure thermale à Rochefort en Dermatologie

✔ Réduction de l’inflammation.

✔ Accélération de la cicatrisation.

✔ Apaisement des démangeaisons.

✔ Assouplissement des tissus.

✔ Diminution de la fréquence des crises.

Les pathologies les plus courantes traitées aux Thermes de Rochefort

Eczéma infantile
Psoriasis
Allergies intriquées
Prurits
Séquelles de brûlures
Cicatrices séquellaires chirurgicales ou traumatiques   
Pathologies dermatologiques telles que la maladie de Darrier, Verneuil, Hailey-hailey, Elhers Danlos…
CURE DERMATOLOGIE • CURE DERMATOLOGIE

Soins thermaux dispensés en Dermatologie

Cette pratique consiste à introduire de l’air sous pression dans un bain simple grace à des injecteurs répartis dans les parois de la baignoire pour provoquer un effet bouillonnant. Cette technique potentialise les qualités de désinfiltration de sédation de l’eau thermale. L’agitation de l’eau libère les gaz dissous par entraînement de l’air (notamment le gaz carbonique) qui, en frappant la peau du curiste immergé, augmente l’effet vasodilatateur.

La buvette est à la disposition des curistes auxquels le soin est prescrit. Le curiste remplit son verre d’eau thermale et en absorbe la quantité qui lui est prescrite par le médecin tout en respectant également la fréquence prescrite. C’est un apport massif, pour l’organisme, de sels minéraux et d’oligo-éléments contenus dans l’eau thermale.

Application de compresses chaudes imprégnées d’eau thermale afin de favoriser la pénétration transcutanée des éléments actifs de l’eau thermale, oligo-éléments et ions soufrés.

Soins aux propriétés anti-prurigineuses, anti-inflammatoires, sédatives, et émollientes. Le curiste est placé seul dans une cabine, assis ou debout, au centre d’une douche à trois colonnes produisant un brouillard thermal.

Le patient est debout, il reçoit une diffusion d’eau sur tout le corps à une pression variable. Elle est adaptée en force et en température en fonction de la pathologie, de la localisation et de la sensibilité du patient. Son action est vasodilatatrice et décontracturante.

Application de cataplasmes afin de favoriser la pénétration transcutanée des éléments actifs de l’eau thermale, oligo-éléments et ions soufrés.

Mélange d’argile et d’eau thermale appliqué sur les lésions atteintes.

Le saviez-vous ?

La cure thermale de 18 jours en Dermatologie est possible en double orientation, pour en savoir plus cliquez ici