15 avenue Camille Pelletan, 17300 Rochefort

Période d’ouverture Mesures sanitaires

Les Orientations thérapeutiques

Les orientations thérapeutiques sont attribuées aux stations thermales par le Ministère de la Santé, en fonction des propriétés des eaux thermales de la station.

Les Thermes de Rochefort sont agréés en Rhumatologie, en Phlébologie, en Dermatologie et dans les Affections des Muqueuses Bucco-linguales.

Les Thermes de Rochefort sont agréés, ce qui signifie que :

  1. L’eau thermale a les caractéristiques pour traiter les pathologies citées (accord du Ministère de la Santé) et l’établissement thermal dispense des soins individuels rigoureusement adaptés à votre état de santé (pression – température de l’eau).
  2. Pour une cure thermale prescrite par votre médecin traitant sur une durée de 3 semaines consécutives (18 jours de soins) vous pouvez être remboursé des soins thermaux sous certaines conditions et bénéficier éventuellement d’un forfait pour votre hébergement et votre transport sous certaines conditions également.

À chaque orientation thérapeutique sont associés des soins thermaux rigoureusement adaptés à votre pathologie. Votre médecin de cure prescrira, suivant votre état de santé, les soins les plus appropriés qui vous seront dispensés par un personnel attentif et compétent.

Les rhumatismes dégénératifs : l’arthrose avec ses multiples localisations

La hanche (coxarthrose), le genou (gonarthrose), arthrose vertébrale (lombalgies, douleurs cervicales), les articulations (polyarthrose), arthrose lombaire, arthrose des mains, arthrose des pieds…

  • les rhumatismes inflammatoires en dehors des grandes poussées évolutives : Polyarthrite rhumatoïde, Spondylarthropathie, Rhumatisme psoriasique.
  • les pathologies juxta-articulaires : Périarthrites (tendinites, ligamentites), Sciatiques, Cruralgies, Névralgie cervico-brachiales.
  • la fibromyalgie
  • les séquelles de traumatismes ostéoarticulaires ou post-opératoires : algodystrophies.

Dans les rhumatismes dégénératifs, la crénothérapie à Rochefort contribue à ralentir l’évolution de la maladie. La cure thermale freine la dégradation du cartilage, sans effet secondaire. 

Les cures thermales à Rochefort participent à la stabilisation du processus inflammatoire en réduisant le nombre et l’intensité des poussées fluxionnaires inflammatoires et des éventuels états fluxionnaires. La fibromyalgie, responsable de douleurs fréquentes, diffuses, pénibles, et invalidantes est de plus en plus diagnostiquée et les traitements thermaux permettent une régression de la douleur et une meilleure mobilité.

  • Séquelles de phlébites
    La plus fréquente des pathologies veineuses traitées par le thermalisme appartient aux suites de phlébites. La cure doit être prescrite le plus tôt possible après la fin de l’épisode inflammatoire, dans les 3 ou 4 mois qui suivent l’épisode de thrombose veineuse profonde.
  • Insuffisances veineuses fonctionnelles se traduisant par des signes fonctionnels de jambes lourdes ou de crampes.
  • Insuffisance veineuse chronique
  • Séquelles d’ulcère variqueux
  • Varices
  • Insuffisance
  • Œdème
  • Impatience

Les trois caractères originaux des eaux de Rochefort : Ph neutre, isotonie par rapport au sérum sanguin et pureté bactériologique, jouent un rôle très important sur le terrain allergique de l’eczémateux. L’effet clinique de l’eau thermale de Rochefort repose sur : une action sédative et une action purement dermatologique avec l’assèchement des lésions suintantes. En outre, l’eau thermale a un effet antiseptique, décongestionnant et de désinfiltration des lésions.

  • Eczéma infantile (dès 3 mois)
  • Eczéma
  • Psoriasis
  • Allergies intriquées
  • Prurits
  • Séquelles de brûlures
  • Cicatrices séquellaires chirurgicales ou traumatiques
  • Pathologies dermatologiques telles que la maladie de Darrier, Verneuil, Hailey-hailey, Elhers Danlos…

Cette association bénéficie du concours d’un conseil scientifique composé d’universitaires et d’experts reconnus.
Un certain nombre d’études ont été réalisées ou sont actuellement en cours. Les résultats de certaines études tel que ThermArthrose ont été publiées. Pour en savoir +, rendez-vous sur le site : www.afreth.org 

  • Parodontopathies (gingivites, parodontites, kératoses bucco-linguales…)
  • Kératoses buccales
  • Glossites, stomatites post-radiothérapiques, aphtoses buccales
ORIENTATIONS THÉRAPEUTIQUES • ORIENTATIONS THÉRAPEUTIQUES